Tout de suite l'encre est apparue et il put écrire. Tout d'abord, des mots sans importance, juste quelques bribes pour bleuir le papier et constater que malgré toutes ces années resté là à ne plus servir, il était toujours opérationnel et qu'il pouvait comme avant lui faire encore confiance.

Puis peu à peu, les mots ce sont faits de plus en plus réfléchis. Ils ont pris de la hauteur et par là-même de la profondeur. Ce n'étaient plus simplement des mots juste pour voir, mais ils étaient des mots pour faire état. Eux qui ne s'étaient pas manifestés depuis bien trop longtemps, ils refaisaient surface, au moment même où on les attendait le moins, et fait encore plus étrange, avec ce stylo si vieux. Tant d'années avaient passées et c'était finalement comme si c'était hier. Pourtant la main avait acquis de l'expérience. Elle en avait parcouru des kilomètres et finalement rien n'avait changé et c'était peut-être aussi bien.